Projet d’associations en Pays Houdanais et Sud Yvelines

21 09 2011

Le 18 septembre, au Haras des Bréviaires, s’est déroulée une réunion avec M. Colin Conseiller Général du Canton de St-Nom la Bretèche et Président de l’Association Patrimoniale de la Plaine de Versailles, M. Tétart, Conseiller Général du Canton de Houdan, M. Poisson, Président de la Communauté de Communes Plaines et Forêts d’Yveline, Mme Deschamps, Maire du Perray en Yvelines, M. Maury, Maire des Bréviaires, M. Bonte, Maire d’Auffargis, Mme Crozier qui représentait M. Larcher.M. Colin nous a exposé le projet qu’il a réalisé sur la plaine de Versailles. Mme Boutin et M. Tétard souhaitent réaliser une association similaire, notamment au Haras des Bréviaires, à la Bergerie Nationale de Rambouillet et aux Etangs de Hollande, ainsi que dans le Pays Houdanais.
Ce type de structure correspond à un véritable besoin des territoires ruraux : une organisation transversale entre agriculteurs, associations, citadins et élus, regroupés de façon à rendre leurs démarches plus efficaces.
Ces associations auraient pour objectif de fédérer différents mondes qui s’ignorent souvent, en rendant leurs compétences cohérente afin de développer une économie jusqu’alors très cloisonnée. Beaucoup de structures subissent actuellement des reconversions, notamment les Haras Nationaux et la Bergerie Nationale. Nous devons les aider dans leurs restructurations en les intégrant à notre dynamisme.
Le Pays Houdanais et le Sud Yvelines abritent encore une agriculture diversifiée (grandes cultures, maraîchage, arboriculture, horticulture et la plus forte concentration d’activités équestres).

Mme Lahuna, Directrice de Tourisme Yvelines fait remarquer que beaucoup de groupes scolaires visitent le Château de Versailles et sont hébergés sur Paris, suite à un manque d’hébergement dans les Yvelines. Les séminaires adultes recherchent un tourisme « au vert ». La Bergerie Nationale et les Haras Nationaux ont tout le potentiel pour accueillir ces demandes.
Les Haras Nationaux peuvent réaliser des ateliers pédagogiques, des spectacles équestres, accueillir des handicapés, valoriser le commerce et la vente de chevaux et accompagner les éleveurs. Quant à la Bergerie, qui possède 2 manèges et 2 carrières, elle peut également héberger des chevaux  et organiser des séminaires, après réhabilitation des logements. On peut également envisager d’élargir les chasses présidentielles, afin de montrer toute la biodiversité.
Cette réunion a permis d’exprimer clairement cette volonté commune de dynamiser  notre territoire vert.
En conclusion, il a été décidé de préparer les statuts de cette association avant Noël.

Michel COLIN, Christine BOUTIN, Michel BES, Conseiller du Président A. SCHMITZ.


M. GAILLOT Directeur de la Bergerie Nationale


Mme DUPUIS d’UBY, Directrice des Haras Nationaux


Michel BES, Christine BOUTIN et Jean-Marie TETARD


Mme CROZIER, représentant M. LARCHER

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :