Conseil départemental du cheval

30 01 2010

La mission cheval du Conseil Général que j’ai présidée pendant trois ans a présenté le bilan de son action à l’occasion du Conseil Départemental du Cheval,  le 29 janvier au Domaine de Mme Elisabeth à Versailles.Avec 200 établissements équestres (dont 156 centres équestres affiliés à la FFE), 40 000 pratiquants et 20 000 licenciés (dont plus de 4 000 engagés dans des compétitions), les Yvelines sont l’un des départements les plus « cheval » de France. Le Conseil Général des Yvelines y voit un vecteur de développement économique, touristique, écologique, pédagogique et sportif. C’est pourquoi il a aménagé six boucles – soit 376 km – de randonnées équestres pour y mettre en valeur le potentiel touristique et économique (gîtes, agriculteurs, ferme de Gally, centres hippiques, éleveurs, commerces…) et étudie les tracés de deux nouveaux projets.

Composé des meilleurs spécialistes de la pratique équestre, au service des élus départementaux, le Conseil du cheval travaille sur des problématiques transversales dans les commissions suivantes :

  • Tourisme équestre, monde agricole, valorisation économique et rencontre ville-campagne : développement et promotion des boucles équestres, impacts économiques et touristiques, problématiques écologiques, exploitation du cheval lourd, vente de chevaux.
  • Pédagogie : l’équitation scolaire, la pratique en clubs, mais aussi cheval insertion (travail en milieu carcéral) et cheval social, le cheval et le handicap, Yvelines Campus, équitation scolaire, hypothérapie.
  • Formation et métiers du cheval : mise en adéquation des formations à la demande, notamment à la Bergerie Nationale de Rambouillet.
  • Courses : les hippodromes et centres d’entraînement de Maisons-Laffitte et Rambouillet sont soutenus par le Conseil général.
  • Evénementiel cheval : Salon du cheval, Enduro, Mois de la randonnée.

L’équitation est le sport le plus pratiqué dans le département des Yvelines. À travers ces cinq commissions, les participants ont pu découvrir la nécessité de développer et perpétuer le monde du cheval. En effet, le milieu équestre concerne tous les horizons, toutes catégories sociales confondues car l’animal a des vertus et un potentiel qu’il faut exploiter. Il responsabilise, aide à l’autonomie et à l’épanouissement, apaise à travers l’équithérapie, assiste dans de nombreuses tâches notamment avec le cheval lourd. Ainsi, dans un contexte de développement durable, c’est un formidable vecteur. La mission cheval met tout en oeuvre afin de marier au mieux les aspects ludiques, éducatifs, sportifs et culturels qui permettront le développement de la personne et du Département sous toutes ses formes économiques et culturelles.

L’Association Patrimoniale de la Plaine de Versailles et le Conseil des Yvelines travaillent à  » Créer un espace de communication pour faire se rencontrer, puis rassembler, les personnes physiques et morales représentatives des différents intérêts locaux, afin de réfléchir, étudier et formuler des propositions visant à l’établissement d’un projet de développement durable, commun aux agriculteurs et aux citadins, sur les territoires de la Plaine de Versailles, en faisant toutes propositions nécessaires aux collectivités territoriales et notamment aux instances communales, de l’élaboration du ou des SCOT des territoires, et de leur application. »

J’envisage de développer ce même principe dans le Sud/Yvelines, avec le soutien du Président Schmitz.

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :